Traction et compression exercice corrigé

Traction et Compression exercice corrigé

Contexte : Traction et compression

Un ingénieur civil conçoit une structure qui comprend une poutre en acier. Cette poutre doit résister à des forces de traction et de compression dues à diverses charges et contraintes.

Données:

  • Matériau de la poutre: Acier
  • Longueur de la poutre (L): 8 mètres
  • Section transversale de la poutre: Circulaire, avec un diamètre (d) de 0.15 mètres
  • Module d’élasticité de l’acier (E): 200 GPa
  • Limite élastique en traction de l’acier: 250 MPa
  • Limite élastique en compression de l’acier: 250 MPa
  • Poids spécifique de l’acier: 7850 kg/m³

Partie A: Analyse en Traction

  1. Calculez l’aire de la section transversale de la poutre.
  2. Si une force axiale de traction de 300 kN est appliquée à la poutre, déterminez la contrainte de traction dans la poutre.
  3. Vérifiez si la poutre est en sécurité sous cette charge de traction (c’est-à-dire, la contrainte est-elle inférieure à la limite élastique?).
  4. Calculez l’allongement de la poutre sous cette charge, en supposant un comportement élastique.

Partie B: Analyse en Compression

  1. Si une force axiale de compression de 300 kN est appliquée à la poutre, déterminez la contrainte de compression dans la poutre.
  2. Vérifiez si la poutre est en sécurité sous cette charge de compression.
  3. Calculez le raccourcissement de la poutre sous cette charge, en supposant un comportement élastique.
  4. Discutez brièvement la possibilité de flambage dans ce scénario et les facteurs qui pourraient y contribuer.

Réflexions supplémentaires:

  • Comment les résultats changeraient-ils si la section transversale de la poutre était rectangulaire plutôt que circulaire?
  • Quelles seraient les implications si la longueur de la poutre était doublée, tout en maintenant les mêmes charges?

Correction : traction et compression

Partie A: Analyse en Traction

1. Calcul de l’aire de la section transversale:

La section transversale de la poutre est un cercle. Pour un cercle avec un diamètre d = 0.15 m, le rayon r est de \frac{d}{2}.

Donc, r = \frac{0.15}{2} m. L’aire A de la section transversale est alors donnée par la formule de l’aire d’un cercle:

    \[A = \pi r^2 \]

    \[A  = \pi \left(\frac{0.15}{2}\right)^2 \approx 0.0177 \text{ m}^2.\]

2. Calcul de la contrainte de traction:

La contrainte de traction \sigma est calculée en utilisant la force appliquée F et l’aire A.

Pour une force appliquée de 300 kN (ou 300 \times 10^3 N), la contrainte est:

    \[\sigma = \frac{F}{A} \]

    \[\sigma  = \frac{300 \times 10^3 \text{ N}}{0.0177 \text{ m}^2} \]

    \[\sigma  \approx 16.95 \times 10^6 \text{ Pa} = 169.5 \text{ MPa}.\]

3. Vérification de la sécurité sous la charge de traction:

La contrainte de traction calculée de 169.5 MPa est à comparer avec la limite élastique en traction de l’acier, qui est de 250 MPa.

Puisque 169.5 \text{ MPa} < 250 \text{ MPa}, la poutre est considérée comme sûre sous cette charge de traction.

4. Calcul de l’allongement de la poutre:

L’allongement \Delta L de la poutre sous la charge est calculé en utilisant la loi de Hooke.

Pour un module d’élasticité E de l’acier de 200 GPa (ou 200 \times 10^9 Pa) et une longueur originale de la poutre L de 8 mètres, l’allongement est:

    \[\Delta L = \frac{\sigma \times L}{E} = \frac{169.5 \times 10^6 \times 8}{200 \times 10^9} \text{ m} \]

    \[\Delta L \approx 0.00678 \text{ m} = 6.78 \text{ mm}.\]

Partie B: Analyse en Compression

1. Contrainte de compression dans la poutre

La contrainte de compression est identique à la contrainte de traction, car la force et l’aire de la section transversale restent les mêmes. Ainsi,

(1)   \begin{equation*}\sigma = 169.5 \text{ MPa}.\end{equation*}

2. Vérification de la sécurité sous charge de compression

Comme pour la traction, la contrainte de compression (169.5 MPa) est également inférieure à la limite élastique en compression de l’acier (250 MPa). La poutre est donc sécuritaire sous cette charge.

3. Raccourcissement de la poutre

Le raccourcissement est calculé de la même manière que l’allongement,

(2)   \begin{equation*}\Delta L = 6.78 \text{ mm}.\end{equation*}

Discussion sur le flambage

Le flambage est une considération cruciale lorsqu’une colonne est soumise à une charge de compression.

Pour cette poutre, un calcul complet du risque de flambage nécessiterait des informations supplémentaires sur les conditions de support et de fixation aux extrémités.

La formule d’Euler pour le flambage peut être utilisée pour une première estimation.

Réflexions supplémentaires:

Section transversale rectangulaire : Si la section transversale était rectangulaire, cela affecterait la répartition des contraintes et pourrait modifier la résistance de la poutre au flambage.

Doublement de la longueur de la poutre : Si la longueur de la poutre était doublée, cela augmenterait significativement le risque de flambage sous compression, et l’allongement/raccourcissement serait également doublé sous les mêmes charges, en supposant un comportement élastique linéaire.

D’autres exercices de Résistance des materiaux :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calcul l’effort tranchant et le moment

Calcul l'effort tranchant et le moment Comprendre le calcul l'effort tranchant et le moment : Vous êtes ingénieur en structure et vous devez analyser une poutre simplement appuyée. Cette poutre supporte plusieurs charges réparties et concentrées. Données Longueur de...

Analyse de la Stabilité d’un Pylône

Analyse de la Stabilité d'un Pylône Comprendre l'Analyse de la Stabilité d'un Pylône Un ingénieur structure doit concevoir un pylône de transmission électrique en acier. La conception doit assurer que le pylône peut résister aux charges dues au vent et au poids des...

Vérification de l’équilibre des forces verticales

Vérification de l'équilibre des forces verticales Comprendre la Vérification de l'équilibre des forces verticales Vous êtes ingénieur en structure et travaillez sur la conception d'un pont piétonnier. Ce pont est modélisé par une poutre complexe soutenue par deux...

Calcul du Module de Young du Titane

Calcul du Module de Young du Titane Comprendre le Calcul du Module de Young du Titane Lors d'expériences de traction en laboratoire, qui permettent de caractériser les propriétés mécaniques des matériaux, des barres en aluminium et en titane sont testées. Ces essais...

Détermination du Module d’Young

Détermination du Module d'Young Comprendre la Détermination du Module d'Young Vous êtes ingénieur dans une entreprise de construction et vous devez vérifier la rigidité d'une poutre en acier avant de l'intégrer dans la structure d'un bâtiment. Pour cela, vous décidez...

Cisaillement simple d’un axe

Cisaillement simple d'un axe Comprendre le Cisaillement simple d'un axe Un bureau d'études en génie civil travaille sur la conception d'un nouveau bâtiment. L'une des étapes clés du projet consiste à évaluer la résistance d'un axe en acier utilisé dans la structure de...

Calcul de la contrainte de cisaillement

Calcul de la contrainte de cisaillement Comprendre le Calcul de la contrainte de cisaillement Un bureau d'études en génie civil travaille sur la conception d'un pont piétonnier. La structure du pont est simplifiée à une poutre en acier de longueur L posée sur deux...

Calcul du Module d’Élasticité d’une Poutre

Calcul du Module d'Élasticité d'une Poutre Comprendre le Calcul du Module d'Élasticité d'une Poutre Vous êtes ingénieur(e) dans une entreprise spécialisée dans la conception de structures métalliques. Un nouveau projet nécessite la conception d'une poutre en acier qui...

Calcul des moments d’inertie

Calcul des moments d'inertie Comprendre le Calcul des moments d'inertie Un ingénieur civil est en train de concevoir un pont piétonnier au-dessus d'une rivière. Pour garantir la sécurité et la durabilité du pont, l'ingénieur doit choisir les matériaux appropriés et...

Poutre encastrée et Diagramme des Moments

Poutre encastrée Comprendre le calcul d'une poutre encastrée : Une poutre encastrée en A supporte une charge uniformément répartie (UDL) sur toute sa longueur et une charge ponctuelle à son extrémité libre B. Données Longueur de la poutre, L = 6 mètres. Charge...