Calcul des Coefficients de Perméabilité

Calcul des Coefficients de Perméabilité

Comprendre le Calcul des Coefficients de Perméabilité

Vous êtes un ingénieur en hydraulique travaillant sur la conception d’un système de drainage pour un terrain agricole.

Le terrain est composé de différentes couches de sol, et vous devez déterminer les coefficients de perméabilité horizontale et verticale pour concevoir efficacement le système de drainage.

Données :

  1. Le terrain est composé de trois couches de sol :
    • Couche A (surface jusqu’à 2 m de profondeur) : Sable fin
    • Couche B (de 2 m à 5 m de profondeur) : Argile
    • Couche C (de 5 m à 10 m de profondeur) : Gravier
  2. Les tests de perméabilité ont donné les résultats suivants :
    • Couche A : Perméabilité de \(1.2 \times 10^{-3}\) m/s
    • Couche B : Perméabilité de \(0.5 \times 10^{-5}\) m/s
    • Couche C : Perméabilité de \(2.5 \times 10^{-2}\) m/s
  3. L’angle d’inclinaison moyen du terrain est de 5° par rapport à l’horizontale.
  4. La nappe phréatique se trouve à une profondeur de 3 m.

Question :

  1. Calculez le coefficient de perméabilité horizontale (Khe) et vertical (Kve) pour chaque couche de sol.
    • Utilisez la formule de perméabilité anisotrope, où Khe = K * sin(θ) et Kve = K * cos(θ), avec θ l’angle d’inclinaison du terrain et K la perméabilité mesurée.
  2. Déterminez le coefficient de perméabilité moyen pour l’ensemble du terrain en considérant la profondeur de la nappe phréatique et les différentes couches de sol.
  3. Discutez des implications de ces coefficients pour la conception du système de drainage.

Correction : Calcul des Coefficients de Perméabilité

1. Calcul de Khe et Kve pour chaque couche

Utilisez la formule de perméabilité anisotrope :

\[ Khe = K \times \sin(\theta) \]

\[ Kve = K \times \cos(\theta) \]

Couche A :

\[ \text{Khe}_A = 1.2 \times 10^{-3} \times \sin(5^\circ) \] \[ \text{Khe}_A  \approx 0.000105 \, \text{m/s} \]

\[ \text{Kve}_A = 1.2 \times 10^{-3} \times \cos(5^\circ) \] \[ \text{Kve}_A \approx 0.001195 \, \text{m/s} \]

Couche B :

\[ \text{Khe}_B = 0.5 \times 10^{-5} \times \sin(5^\circ) \] \[ \text{Khe}_B \approx 4.36 \times 10^{-7} \, \text{m/s} \]

\[ \text{Kve}_B = 0.5 \times 10^{-5} \times \cos(5^\circ) \] \[ \text{Kve}_B \approx 4.98 \times 10^{-6} \, \text{m/s} \]

Couche C :

\[ \text{Khe}_C = 2.5 \times 10^{-2} \times \sin(5^\circ) \] \[ \text{Khe}_C \approx 0.002179 \, \text{m/s} \]

\[ \text{Kve}_C = 2.5 \times 10^{-2} \times \cos(5^\circ) \] \[ \text{Kve}_C \approx 0.024905 \, \text{m/s} \]

2. Calcul du coefficient de perméabilité moyen

Les couches A et B sont saturées par la nappe phréatique. Utilisez une moyenne pondérée pour calculer les perméabilités moyennes horizontales et verticales :

\[ \text{Khe}_{\text{moyen}} = \frac{(\text{Khe}_A \times 2\, \text{m}) + (\text{Khe}_B \times 3\, \text{m})}{2\, \text{m} + 3\, \text{m}} \] \[ \text{Khe}_{\text{moyen}} \approx 4.21 \times 10^{-5} \, \text{m/s} \]

\[ \text{Kve}_{\text{moyen}} = \frac{(\text{Kve}_A \times 2\, \text{m}) + (\text{Kve}_B \times 3\, \text{m})}{2\, \text{m} + 3\, \text{m}} \] \[ \text{Kve}_{\text{moyen}} \approx 4.81 \times 10^{-4} \, \text{m/s} \]

3. Implications pour la conception du système de drainage

1. Impact des coefficients de perméabilité sur le système de drainage

  • Perméabilité horizontale (Khe) :

Les valeurs de Khe indiquent la facilité avec laquelle l’eau peut s’écouler horizontalement à travers les différentes couches de sol.

Pour notre terrain, le Khe varie significativement entre les couches, avec une perméabilité relativement élevée dans le sable fin (couche A) et le gravier (couche C), mais faible dans l’argile (couche B).

Cette variation implique que l’eau s’écoulera facilement à travers les couches de sable fin et de gravier, mais sera ralentie dans la couche d’argile.

Ainsi, le système de drainage doit être conçu pour faciliter le passage de l’eau à travers cette couche moins perméable.

  • Perméabilité verticale (Kve) :

Les valeurs de Kve déterminent la capacité de l’eau à s’infiltrer verticalement à travers les couches de sol.

Dans notre cas, la perméabilité verticale est également variable, étant plus élevée dans les couches de sable fin et de gravier, mais nettement inférieure dans la couche d’argile.

Cette différence peut entraîner une accumulation d’eau au-dessus de la couche d’argile, surtout après de fortes pluies, créant des conditions de saturation ou de stagnation de l’eau.

2. Considérations sur la vitesse d’écoulement de l’eau :

La vitesse d’écoulement de l’eau sera plus rapide dans les couches de sable fin et de gravier, et plus lente dans l’argile.

Il est crucial de prendre en compte cette variation pour éviter l’engorgement ou le lessivage excessif des nutriments dans les couches supérieures du sol.

3. Stratégies pour optimiser le drainage :

  • Drainage adapté aux différentes couches :

Il peut être utile d’installer des drains à des profondeurs variées pour gérer efficacement le drainage dans les différentes couches. Par exemple, des drains plus profonds pourraient être nécessaires pour gérer l’eau dans la couche d’argile.

  • Matériaux de drainage :

Utiliser des matériaux de drainage appropriés, comme des graviers ou des matériaux perméables, autour des tuyaux de drainage, surtout dans la couche d’argile, pour améliorer le transfert d’eau vers les drains.

  • Inclinaison et espacement des drains :

L’espacement et l’inclinaison des drains doivent être conçus en tenant compte des différentes perméabilités des couches. Des drains plus rapprochés peuvent être nécessaires dans les zones à faible perméabilité.

  • Surveillance et maintenance :

La mise en place d’un système de surveillance pour vérifier régulièrement l’efficacité du système de drainage et effectuer les maintenances nécessaires peut prévenir les problèmes d’engorgement ou de saturation.

Calcul des Coefficients de Perméabilité

D’autres exercices de géotechnique:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calcul le tassement d’un Sol Après un An

Calcul le tassement d'un Sol Après un An Comprendre le Calcul le tassement d'un Sol Après un An Vous êtes ingénieur géotechnique et devez évaluer le tassement potentiel d'un sol argileux sous une nouvelle construction. La construction est un bâtiment de bureau de 5...

Pressions de Terre au Repos et en Mouvement

Pressions de Terre au Repos et en Mouvement Comprendre les Pressions de Terre au Repos et en Mouvement Vous êtes chargé de concevoir un mur de soutènement pour une tranchée de 6 mètres de profondeur destinée à l'installation de conduites souterraines. Le sol est...

Vérification du non-glissement d’une fondation

Vérification du non-glissement d'une fondation Comprendre la vérification du non-glissement d'une fondation: Une entreprise de construction projette de construire un bâtiment de trois étages dans une zone à sol argileux. Avant de démarrer la construction, il est...

Forces de poussée et moment agissant

Forces de poussée et moment agissant (théorie de Rankine) Comprendre les forces de poussée et moment agissant au bas d'un mur (théorie de Rankine) Soit un mur de soutènement de hauteur h, retournant de la terre sur son côté gauche. La surface derrière le mur est...

Injection de Coulis pour la Stabilisation du Sol

Injection de Coulis pour la Stabilisation du Sol Comprendre l'Injection de Coulis pour la Stabilisation du Sol Vous êtes ingénieur géotechnique travaillant sur le projet de construction d'un bâtiment de quatre étages destiné à des bureaux. Le site de construction est...

Consolidation primaire et secondaire du sol

Consolidation primaire et secondaire du sol Comprendre la consolidation primaire et secondaire du sol Vous êtes ingénieur géotechnique pour une entreprise de génie civil, chargé de concevoir les fondations d’un immeuble de grande hauteur dans une zone urbaine...

Calcul du poids volumique sec

Calcul du poids volumique sec Comprendre le Calcul du poids volumique sec Vous êtes ingénieur géotechnique travaillant sur le site de construction d'une nouvelle route. Avant de commencer les travaux de terrassement, vous devez évaluer la stabilité du sol sur lequel...

Masse Volumique et Saturation des Sols

Masse Volumique et Saturation des Sols Comprendre la Masse Volumique et Saturation des Sols Dans le cadre d'un projet de construction d'un bâtiment, une étude géotechnique préliminaire est requise pour comprendre les caractéristiques du sol sur le site. Un échantillon...

Gradient Hydraulique Critique pour un Sable

Gradient Hydraulique Critique pour un Sable Comprendre le calcul du Gradient Hydraulique Critique pour un Sable Un type de sable est constitué de grains solides ayant une densité spécifique de 2,66. Ce sable peut se présenter sous deux états de porosité différents en...

Temps de Consolidation par Préchargement

Temps de Consolidation par Préchargement Comprendre le Temps de Consolidation par Préchargement Dans le cadre de la construction d'un nouvel immeuble de bureaux, une analyse préliminaire du sol a révélé la présence d'une couche d'argile compressible de 6 mètres...