Calcul d’une poutre en bois

Calcul d’une poutre en bois

Comprendre le calcul d’une poutre en bois :

Vous êtes ingénieur structure dans une entreprise de construction. Votre projet actuel implique la conception d’une structure résidentielle en bois.

Vous devez calculer les dimensions et la capacité portante d’une poutre principale en bois qui soutiendra le plancher d’un étage.

Données :

  • Matériau de la poutre : Bois de pin
  • Longueur de la poutre : 6 mètres
  • Charge permanente : 1.5 kN/m² (inclut le poids de la structure, plancher, etc.)
  • Charge variable : 2.0 kN/m² (mobilier, occupants)
  • Coefficient de sécurité : Selon Eurocode
  • Largeur de poutre : \(b = 150 \, \text{mm}\)
  • La largeur effectivement couverte par la poutre \(b_{\text{eff}}\) = 2 m

Objectifs de l’exercice :

  1. Calcul de la Charge Totale : Calculez la charge totale que la poutre doit supporter en considérant les charges permanentes et variables.
  2. Sélection du Type de Bois et Dimensionnement : En vous basant sur les propriétés du bois de pin et les normes Eurocode, déterminez la section transversale appropriée de la poutre.
  3. Vérification de la Résistance et Déformation : Assurez-vous que la poutre choisie respecte les critères de résistance et de déformation sous les charges appliquées, conformément à Eurocode 5.
  4. Analyse de la Sécurité : Évaluez la sécurité de la poutre en appliquant le coefficient de sécurité Eurocode.

Correction : Calcul d’une poutre en bois

1. Calcul des Charges

a. Charge Totale par Mètre Linéaire (\(q\))

Pour calculer la charge appliquée à la poutre, nous devons prendre en compte la largeur effectivement couverte par la poutre (notée \(b_{\text{eff}}\)).

Sachant que \(b_{\text{eff}}\) soit de 2 m (ceci est un exemple; la valeur réelle dépendra de la disposition des poutres et du plancher).

  • Charge permanente par mètre linéaire :

\[ = 1.5 \, \text{kN/m}^2 \times 2 \, \text{m} \] \[ = 3.0 \, \text{kN/m} \]

  • Charge variable par mètre linéaire :

\[ = 2.0 \, \text{kN/m}^2 \times 2 \, \text{m} \] \[ = 4.0 \, \text{kN/m} \]

  • Charge totale par mètre linéaire (\(q\)) :

\[ = 3.0 \, \text{kN/m} + 4.0 \, \text{kN/m} \] \[ = 7.0 \, \text{kN/m} \]

b. Charge Totale sur la Poutre

La charge totale est la charge par mètre linéaire (calculée ci-dessus) multipliée par la longueur de la poutre.

  • Charge totale sur la poutre :

\[ = 7.0 \, \text{kN/m} \times 6 \, \text{m} \] \[ = 42 \, \text{kN} \]

2. Dimensionnement de la Poutre

a. Moment Maximal (\(M\))

Le moment maximal pour une charge uniformément répartie sur une poutre simplement appuyée est calculé par

\[ M = \frac{q \cdot l^2}{8} \] \[ M = \frac{7.0 \, \text{kN/m} \times (6 \, \text{m})^2}{8} \] \[ M = 31.5 \, \text{kNm} \]

b. Module de Résistance (\(W\)) Nécessaire

Le module de résistance est calculé pour assurer que la contrainte de flexion ne dépasse pas la résistance à la flexion du bois.

La contrainte admissible (\(\sigma_{\text{adm}}\)) est dérivée de la résistance à la flexion du bois de pin, \(f_m = 24 \, \text{MPa}\), et du coefficient de sécurité.

Nous utiliserons directement la résistance à la flexion comme contrainte admissible pour cet exemple simplifié.

  • \(W\) nécessaire est calculé par

\[ W = \frac{M}{\sigma_{\text{adm}}} \] \[ W = \frac{31.5 \times 10^6 \, \text{Nmm}}{24 \, \text{MPa}} \]

  • Convertissons \(f_m\) en \(\text{N/mm}^2\) pour être cohérents avec les unités de \(M\)

\[ W = \frac{31.5 \times 10^6}{24 \times 10^3} \] \[ W = 1312.5 \, \text{cm}^3 \]

c. Hauteur de la Poutre (\(h\))

Pour une section rectangulaire,

\[ W = \frac{b \cdot h^2}{6} \]

Avec une largeur de poutre \(b = 150 \, \text{mm}\), nous pouvons résoudre pour \(h\).

\[ 1312.5 \, \text{cm}^3 = \frac{15 \, \text{cm} \cdot h^2}{6} \] \[ h^2 = \frac{1312.5 \times 6}{15} \] \[ h = \sqrt{\frac{1312.5 \times 6}{15}} \] \[ h = \sqrt{525} \] \[ h \approx 22.9 \, \text{cm} \]

3. Vérification de la Résistance et Déformation

a. Vérification de la Résistance à la Flexion

Pour vérifier la résistance à la flexion, nous utilisons la contrainte de flexion (\(\sigma\)) qui doit être comparée à la résistance à la flexion admise (\(f_m\)) pour le bois de pin.

La contrainte de flexion est donnée par la formule

\[ \sigma = \frac{M}{W} \]

Avec \(M = 31.5 \, \text{kNm}\) (ou \(31500 \, \text{N}\cdot\text{m}\)) et \(W = 1312.5 \, \text{cm}^3\) (ou \(1312500 \, \text{mm}^3\)),

La contrainte de flexion est

\[ \sigma = \frac{31500 \times 10^3 \, \text{Nmm}}{1312500 \, \text{mm}^3} \] \[ \sigma = 24 \, \text{N/mm}^2 \] (ou \(24 \, \text{MPa}\)).

Puisque \(f_m = 24 \, \text{MPa}\) pour le bois de pin, la contrainte de flexion atteint juste la limite de la résistance à la flexion admise, indiquant que la poutre est au seuil de ce qui est acceptable.

b. Vérification de la Déformation

La déformation maximale (\(\delta\)) peut être vérifiée en utilisant la formule pour la flèche maximale sous une charge uniformément répartie pour une poutre simplement appuyée:

\[ \delta = \frac{5ql^4}{384EI} \]

\(E\) est le module d’élasticité du bois de pin, environ \(11000 \, \text{MPa}\) (ou \(11 \, \text{GPa}\)), et \(I\) est le moment d’inertie de la section, \(I = \frac{bh^3}{12}\) pour une section rectangulaire, avec \(b = 150 \, \text{mm}\) et \(h = 22.9 \, \text{cm}\) (ou \(229 \, \text{mm}\)).

Calculons \(I\):

\[ I = \frac{150 \times 229^3}{12} \] \[ I = \frac{150 \times 11910163}{12} \, \text{mm}^4 \] \[ I = 149377037.5 \, \text{mm}^4 \]

Puis, calculons \(\delta\) en considérant \(q = 7.0 \, \text{kN/m}\) (ou \(7000 \, \text{N/m}\)) et \(l = 6 \, \text{m}\):

\[ \delta = \frac{5 \times 7000 \times (6000)^4}{384 \times 11000 \times 149377037.5} \, \text{mm} \] \[ \delta \approx 7.06 \, \text{mm} \]

La déformation maximale trouvée est donc d’environ \(7.06 \, \text{mm}\), ce qui doit être comparé à la limite de déformation admissible pour le type de structure en question selon les normes de construction applicables.

Cette valeur de déformation semble généralement acceptable pour des structures résidentielles en bois, où une limite commune est une déformation maximale de \(l/360\), soit pour une poutre de 6 m, une déformation maximale admissible de \(\approx 16.67 \, \text{mm}\).

4. Analyse de la Sécurité avec Coefficients de Sécurité Eurocode

Majoration des Charges:

a. Charges Permanentes Majorées

Nous avons calculé précédemment une charge permanente par mètre linéaire de \(3.0 \, \text{kN/m}\).

En appliquant le coefficient de majoration :

  • Charge permanente majorée :

\[ = 3.0 \, \text{kN/m} \times 1.35 \] \[ = 4.05 \, \text{kN/m} \]

b. Charges Variables Majorées

La charge variable par mètre linéaire était de \(4.0 \, \text{kN/m}\).

En appliquant le coefficient de majoration :

  • Charge variable majorée :

\[ = 4.0 \, \text{kN/m} \times 1.5 \] \[ = 6.0 \, \text{kN/m} \]

c. Charge Totale Majorée par Mètre Linéaire

  • Charge totale majorée par mètre linéaire :

\[ = 4.05 \, \text{kN/m} + 6.0 \, \text{kN/m} \] \[ = 10.05 \, \text{kN/m} \]

d. Charge Totale Majorée sur la Poutre

La longueur de la poutre étant de 6 mètres, la charge totale majorée sur la poutre est :

  • Charge totale majorée sur la poutre :

\[ = 10.05 \, \text{kN/m} \times 6 \, \text{m} \] \[ = 60.3 \, \text{kN} \]

Calcul du Moment Maximal Majoré (\(M_{\text{majoré}}\))

Le moment maximal majoré pour une charge uniformément répartie sur une poutre simplement appuyée est calculé par :

\[ M_{\text{majoré}} = \frac{q_{\text{majoré}} \cdot l^2}{8} \] \[ M_{\text{majoré}} = \frac{10.05 \, \text{kN/m} \times (6 \, \text{m})^2}{8} \] \[ M_{\text{majoré}} = 45.225 \, \text{kNm} \]

Vérification de la Résistance avec Charge Majorée

En utilisant le module de résistance \(W\) calculé précédemment, nous pouvons vérifier si la contrainte de flexion avec la charge majorée dépasse la résistance à la flexion du bois de pin. La formule de la contrainte de flexion est :

\[ \sigma_{\text{majoré}} = \frac{M_{\text{majoré}}}{W} \]

Sachant que \(W = 1312.5 \, \text{cm}^3\) (ou \(1312500 \, \text{mm}^3\)) et que \(M_{\text{majoré}} = 45.225 \, \text{kNm}\) (ou \(45225000 \, \text{Nmm}\)),

Calculons :

\[ \sigma_{\text{majoré}} = \frac{45225000}{1312500} \] \[ \sigma_{\text{majoré}} = 34.45 \, \text{MPa} \]

Cela semble dépasser la résistance à la flexion admise de 24 MPa pour le bois de pin, suggérant que la poutre, avec les dimensions choisies, ne serait pas adéquate sous les charges majorées selon les coefficients de sécurité Eurocode.

Calcul d’une poutre en bois

D’autres exercices de structure en bois :

Chers passionnés de génie civil,

Nous nous efforçons constamment d’améliorer la qualité et l’exactitude de nos exercices sur notre site. Si vous remarquez une erreur mathématique, ou si vous avez des retours à partager, n’hésitez pas à nous en informer. Votre aide est précieuse pour perfectionner nos ressources. Merci de contribuer à notre communauté !

Cordialement, EGC – Génie Civil

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calcul de l’Isolation Thermique d’un Mur en Bois

Calcul de l'Isolation Thermique d'un Mur en Bois Comprendre le Calcul de l'Isolation Thermique d'un Mur en Bois Vous êtes ingénieur en génie civil et travaillez sur la conception d'un bâtiment résidentiel en bois situé à Grenoble, France. Le bâtiment doit respecter...

Évaluation de la Résistance au Feu

Évaluation de la Résistance au Feu Comprendre l'évaluation de la Résistance au Feu d'une Poutre en Bois Une poutre en bois d'épicéa est utilisée dans la construction d'un bâtiment résidentiel. La poutre a des dimensions initiales de 200 mm x 300 mm et une longueur de...

Caractéristiques mécaniques du bois

Caractéristiques mécaniques du bois Comprendre les caractéristiques mécaniques du bois : Vous êtes chargé de concevoir une poutre en bois pour une structure résidentielle. Cette poutre doit supporter une charge uniformément répartie (y compris son propre poids) et...

Traitement et durabilité d’une poutre en bois

Traitement et durabilité d'une poutre en bois Comprendre le Traitement et durabilité d'une poutre en bois Vous êtes ingénieur en structure dans une entreprise de génie civil et devez concevoir une poutre en bois qui sera utilisée dans la toiture d'un bâtiment situé...

Connexion boulonnée pour charpente bois

Connexion boulonnée pour charpente bois Comprendre le calcul de la connexion boulonnée pour charpente bois : vous allez concevoir une connexion boulonnée pour relier deux éléments de charpente en bois utilisés dans un bâtiment résidentiel. Les charges appliquées sont...

Section structure en bois

Section d'une structure en bois Comprendre la section d'une structure en bois Vous êtes ingénieur(e) en génie civil avec une spécialisation en calcul de structures en bois. Au sein d'un bureau d'études, vous êtes chargé(e) de concevoir une poutre en bois de pin...

Contraintes dans les Fibres de Bois Lamellé-Collé

Contraintes dans les Fibres de Bois Lamellé-Collé Comprendre les Contraintes dans les Fibres de Bois Lamellé-Collé Une section rectangulaire de bois lamellé-collé est analysée pour déterminer les contraintes résultant de différentes sollicitations. La section a des...

Calcul la résistance d’une planche de bois

Calcul la résistance d'une planche de bois Comprendre le calcul de la résistance d'une planche de bois Objectif de l'exercice: L'étudiant doit déterminer si une planche de bois peut supporter une charge spécifique sans se rompre. Données de l'exercice: Matériau de la...

Résonance d’une Poutre en Bois

Résonance d'une Poutre en Bois Comprendre la Résonance d'une Poutre en Bois Un ingénieur en structure est chargé de concevoir un auditorium en bois qui sera utilisé pour des concerts et des conférences. Pour assurer le confort acoustique et la sécurité structurelle,...

Analyse d’un Système de Plancher en Bois

Analyse d'un Système de Plancher en Bois Comprendre l'Analyse d'un Système de Plancher en Bois Vous êtes chargé de concevoir un système de plancher pour une construction résidentielle en bois. Le bâtiment a une portée de plancher de 6 mètres et une largeur de 8...